Le dessin en perspective : les règles de base

Les formations de MJM Graphic Design

Les techniques de dessin en perspective sont abordées dans la formation « Architecture d’Intérieur » proposées à MJM Graphic Design. A MJM, nous sommes d’avis que chaque futur architecte doit maîtriser l’ensemble de ces techniques à l’issue de la formation.
En effet, le dessin en perspective permet de donner un effet de la profondeur et de volume à un dessin en deux dimensions. Les différentes techniques de dessin en perspective sont au cœur du métier de l’architecte et du décorateur d’intérieur. Pour réaliser un dessin le plus réaliste possible, il existe plusieurs règles de base.

La ligne d’horizon

La ligne d’horizon est la ligne qui se trouve à la hauteur des yeux de l’observateur. Lorsque l’on réalise un dessin en perspective, il est important de bien placer sa ligne d’horizon puisqu’elle détermine la position de l’observateur. C’est par rapport à cette ligne que sera évaluée la taille des différents éléments du dessin.

Les points de fuite et les lignes de fuite

Le placement des lignes de fuite est essentiel puisque ce sont elles qui donneront du relief et de la profondeur au dessin. Une fois tracées, les lignes de fuite guident le regard du premier plan vers l’intérieur du dessin. Les lignes de perspectives, qui apparaissent plus larges au premier plan, créent un effet de profondeur.

L’utilisation des couleurs

Les variations de couleurs peuvent être également utilisées afin de donner de la profondeur au dessin et créer des effets d’ombre et de lumière. Pour créer une ombre, le dessinateur doit prendre en considération plusieurs facteurs tels que la direction de la lumière ou encore le type d’éclairage (naturel, artificiel…).

L’utilisation de la couleur permet aussi de faire varier la netteté des éléments représentés sur le dessin. Il est ainsi préférable d’utiliser un effet fondu ou dégradé pour les éléments éloignés.