Les différents types de peintures à l’eau

MJM Graphic Design forment ses étudiants en architecture et en décoration d’intérieur aux différentes techniques de peinture murale. D’après l’avis des anciens élèves, ces cours ont été essentiels dans l’apprentissage de leur futur métier.
Car le choix de la peinture est primordial puisque chaque type de peinture a des particularités spécifiques. Dans le domaine des arts décoratifs, il existe trois principaux types de peinture murale à l’eau : la peinture acrylique, la peinture vinyle et la peinture alkyde.

Les peintures à l’eau sont des peintures dites de « phase aqueuse » c’est-à-dire que le solvant qui les compose est principalement de l’eau. Les peintures à l’eau se différencient des peintures à l’huile par leur composition mais aussi par leurs propriétés.

La peinture acrylique

La peinture à l’eau la plus fréquemment utilisée est la peinture acrylique. La peinture acrylique est composée d’eau et de différents pigments liés par une résine acrylique. Ce type de peinture présente l’avantage d’être quasiment inodore et de sécher très rapidement. La peinture acrylique s’applique sur tous les types de supports, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La peinture vinylique

En plus de l’eau qui compose toutes les peintures à l’eau, la peinture vinyle contient du vinyle et de l’acétate. Elle présente les mêmes avantages que la peinture acrylique. Élastique et adhérente, elle dispose d’un fort pouvoir couvrant. La peinture vinylique est idéale en sous couche puisqu’elle comble parfaitement les irrégularités.

La peinture alkyde

Composée d’eau et de résines alkydes, ce type de peinture est une invention relativement récente. A l’instar de toutes les peintures à l’eau, elle ne dégage que très peu d’odeur et sèche en un temps record. Sa résistance est quasi comparable à celle des peintures à l’huile. La peinture alkyde permet de créer des effets laqués et brillants. Cette peinture est relativement peu toxique, en comparaison avec les autres types de peinture.